Critique de jeu : XCOM Enemy Within

XCom Enemy Within

Après la sortie du jeu XCOM Enemy Unknown, il était évident pour moi que j’achète ce DLC qui s’intitule : Enemy Within. Cependant, je ne m’attendais pas que ce soit une version, disons, remasterisée de son prédécesseur. Je veux dire que je croyais qu’on allait reprendre là où l’on avait fini l’histoire dans Enemy Unknown. Car dans le jeu original de 1994, il faut se rendre sur Mars pour mettre un terme à l’invasion Martienne. Dans ce DLC, nous reprenons l’histoire depuis le tout début, donc, la fin du jeu est similaire à son prédécesseur. Même cinématiques, avec quelques nouveautés. Je croyais que ce DLC poursuivait la suite de la mission XCOM, mais ce fut une erreur de ma part.

Si vous avez lu ma critique sur le jeu précédent, vous connaissez déjà comment fonctionne ce jeu tour-à-tour. En fait, la compagnie a misé cette fois-ci sur le fait d’inclure de nouvelles recherches, de nouvelles armes, armures, etc. On a mis beaucoup d’emphase sur la robotique et la modification génétique des soldats. Ce qui est cool. Donc, c’est comme si vous jouiez au premier jeu de la série mais avec plus d’options. Dans ce jeu, on a inclus une difficulté supplémentaire avec les soldats de l’armée de mercenaires : l’Exalt. Ce sont eux, les « Enemy Within« , des humains qui utilisent la technologie des extra-terrestres pour réaliser leurs propres designs. On a quelques missions à faire pour neutraliser leur emprise secrète sur le monde, et c’est tout. Tout cela, parmi les missions usuelles des extra-terrestres.

Pour le reste, que ce soit les graphiques ou le gameplay, toutes les fonctionnalités sont restées identiques. Pour les joueurs expérimentés, vous ne serez pas démunis. Et si vous aimez les « Mech » (robots), vous allez aimer ce DLC. Par contre, si vous n’êtes pas du genre à refaire un jeu, juste parce que l’on y a changé les armes, ce n’est peut-être pas pour vous.


Critique originalement parue sur le blog « Au coin de la critique« .

Rene Pineault

Est un amateur de Power métal, d'écriture et de jeux. Il peut littéralement avaler un jeu de A à Z à la vitesse du son. Il fera pour nous ses critiques de jeux toujours intéressante et bien écrite.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookGoogle Plus

Related posts:

Facebook Comments