6 mois en Asie aventure 2 Camps de Boxe thaïlandaise – Muay Thai en thailande

thailand_muaythai
thailand boxing camp boxe gym Martin est toujours en cavale pour 6 mois en Asie du Sud Est, après avoir visité rapidement Bangkok il s’est rendu sur les iles de Koh Samet et Koh Chang qui est situé à quelques heures de la capitale. Après, il a pris le train pour descendre vers l’ile de Phuket.

Il s’est ensuite « enfargé » dans un coquillage sur une plage de Ban Saphan. Voici l’entrevue que j’ai réalisée avec lui dans mon appartement à Singapour lors de son passage dans la ville Lion. On est en retard dans le journal de bord. On le sait, tant pis, en Asie on se laisse porter par le courant.

Boxe Thaï une expérience un Camp d’entrainement de boxe en Thaïlande



Martin : mon expérience de boxe thaïlandaise. J’ai été chanceux. Je suis tombé sur une école quand je suis arrivé à Ban Saphan. Par pur hasard, j’ai appris qu’il avait une école tenue par des Français. Donc je me suis abonné avec eux autres. Je suis resté là, il avait des bungalows. Tu restes directement sur le site, il te nourrit. Pour t’entrainer, tu n’as pas besoin de sortir. C’est un entrainement qui est très exigeant. Je m’entrainais avec 2 gars qui sont champions au Lompini qui est le gros stade de boxe à Bangkok. En passant la boxe thaïlandaise le Muay Thaï, c’est plus populaire que le hockey au Québec ou le football en Europe. Toutes les jeunes veulent faire du Muay Thaï(la boxe thaïlandaise) c’est un sport qui est hyper connu que tout le monde « tripe » là-dessus. thailand this boxing siang boxing bungalow Quand il y a des galas, tout le monde de tous les villages y assiste. J’ai eu la chance d’aller voir un gala pendant la fête du roi au début de décembre. Il avait organisé une espèce de party dans un village. Il y avait pas loin de 40 000 personne là-dedans. Il y avait une scène sur le côté avec des groupes qui venait jouer de la musique puis de l’autre côté c’était un ring avec des combats sans arrêt un après l’autre. C’est un rituel, c’est une manière de vivre pour eux. Quand ils sont jeunes, ils s’entrainent jusqu’au moment qu’ils voient qu’ils ne peuvent pas performer alors ils arrêtent. Mais sinon c’est leur manière de vivre la boxe thaïlandaise.

Bob : Donc si quelqu’un aime la boxe, où aime le sport en général. c’est la place à aller ?

Martin : Pour la boxe thaïlandaise. Ça c’est sur et certain. La boxe thaïlandaise c’est vraiment différent de la boxe anglaise. Le Muay thaï c’est avec les coups de genoux, les coups de coude, les coups de pied et les coups de poing avec des gants. C’est une technique tout à fait différente. c’est sur que si tu veux apprendre le Muay Thaï c’est la place à aller

Bob : Quelqu’un qui vas en Thaïlande il peu aller s’entrainer, mais il doit voyager en Asie du Sud Est doit pour une bonne période de temps, car j’ai l’impression que tu ne vas pas là pour seulement une semaine. Tu peux surement aller faire une visite au club

Martin : si tu vas seulement une semaine ou 2 ça ne vaut pas la peine. Tu vas juste commencer à te mettre en forme les muscles que tu vas utiliser et que n’utilisaient pas avant. Déjà tu es « raqué » et tu n’as rien appris. Moi j’ai fait l’entraînement pendant un mois puis c’était limite. j’en ai appris beaucoup, mais avoir fait 2 mois ça l’aurait été déjà beaucoup mieux map thailand koh chang
Bob : Quelqu’un peut aller faire une immersion aller voir comment ça marche, mais un vrai entrainement plus complet en bas de 2 mois ce n’est pas le « best »
Martin : C’est minimum un mois Bob : Ça coute combien environ un mille à 1500 $ par mois ?
Martin : C’est environ 1000 bahts par jours (30 $) oui Bob : Ça dépendant la qualité de l’école, ce qu’il fournisse thailand this boxing siang boxing bungalow

Martin : C’est ça, il fournisse pas mal toute, il y a des places à touriste aussi, c’est des places pour te remettre en forme

Bob : Ça doit-être plus du Thaibo!

Martin : oui c’est ça, fesse dans le sac fait des push-up puis toute, mais il ne te montera pas vraiment la technique comment faire de la boxe Thailandaise

Martin : un peu comme le padthai version Choix du président une version accessible prête pour le micro-onde. À côté de la ville ou ce qu’il y a, tous les bars et les gars sortent le soir. Ils vont se péter la face puis ça va aux femmes. thailand this boxing siang boxing bungalow
Bob : De se cotés là comme tu disais eux autres c’est comme une religion c’est quand même assez sérieux, alors si tu veux dans les camps plus pour touriste de type Macdonald, pour te vanter que tu vas t’entrainer ou juste pour le fun c’est assez relax

Martin : quand tu entres dans un camp sérieux. Il n’est pas question de sortir le soir puis d’aller te péter la face. Tu reviens le lendemain et le gars ne veut pas t’entrainer ou il te fait « rusher » comme un ost$#% de malade

Bob : il te pète la face comme si ça l’aurait mal fini dans le bar

Martin : exactement, il va te faire monter sur le ring et il va te faire comprendre que tu as voulu t’entrainer sur la boisson hier, ben on va te la péter aujourd’hui. Demain, tu t’arrangeras pour être en forme. Bob : Dans l’ensemble t’as aimé ton trip ?

Martin : j’ai adoré mon trip, c’est une belle expérience
Bob : c’était une des choses que tu voulais vivre dans ce voyage.

Martin : Oui, fallait que je connaisse ça et probablement que je vais faire encore un autre trois semaines à ce camp-là. C’est vraiment le fruit du hasard qui m’a emmené à cet endroit, car les instructeurs c’est des champions alors il entraine que des professionnels. Moi je ne suis pas un pro, mais c’est juste une coïncidence que je me suis allé là. C’est que je me suis vraiment bien entendu avec leur père et c’est la raison pour laquelle ils m’ont accepté dans ce camp-là. Sinon il n’accepte pas des gars comme moi qui ne veulent pas faire de combat. Les gens qui ne s’entraine pas professionnels, il n’en prenne pas.

Bob : Oui, c’est un cadre différent dépendant ce que les gens recherche

Martin : c’est ça tu as des écoles pour toutes sortes de monde, il y a des gens qui veulent faire du tourisme et perdre du poids. Il y a des écoles pour ça dans le coin de Phuket ou de Bangkok. Il y a d’autres places des écoles comme celle que je suis allé des gyms où le monde se prépare vraiment pour faire du combat. thailand this boxing siang boxing bungalow
Bob : Celui là s’en est un, Siangboxing (http://www.siangboxing.com/) a Bangsaphan si ce type vous intéresse
Martin : Si tu n’es pas sérieux, ne va pas là parce que tu vas te faire botter le cul dehors.

Bob : Les gens qui font déjà de la boxe, qui pense faire du combat ultime c’est une bonne place à aller.

Martin : Antoine est supposé être a Montréal bientôt il fait ses débuts en MMA alors pour ceux qui habite au Canada vous regarderez ça au centre Bell dans les prochains galas d’art martial mixtes, Antoine Siangboxing il est supposé être là.

Bob : Pourrais-tu dire que c’est ton « highlight » ou ton moment le plus marquant de ton voyage jusqu’à maintenant ?

Martin : Pour l’instant, c’est mon meilleur moment, parce que j’ai été 2 mois en Thaïlande, j’ai été un mois et demi sur 2 mois là-bas alors c’est pas mal tout ce que j’ai connu pour le moment.

Bob : À partir de Koh Chan il y a-tu eu quelque chose de particulier. T’as eu ton bungalow là-bas.

Martin : Moi je suis arrivé a Ban Saphan c’était pour aller me préparer descendre à Phuket, je voulais aller nager un peu je voyais que c’était des bungalows sur le bord de la plage. Une place ben tranquille alors je me suis dis je vais rester dans le bungalow, de la nage à peu près 2-3 heures par jours avec un petit peu de jogging pour me préparer avant de descendre à Phuket. Puis j’ai trouvé ce camp de boxe là à Ban Saphan direct alors je n’ai pas bougé de là.

Bob : Donc t’as fait un pré camps personnel avant d’entrer dans le ring. « go with the flow », tu as suivi le courant, c’est toujours les meilleurs plans quand tu as du temps. Si tu n’as pas de temps ça rends de l’argent

Martin : oui j’ai connu pas mal de monde là,

bob : surement autant bon que de mauvais. Il y en a qui vont s’entrainer, puis il y en a d’autre qui font le party en adolescent puis là-bas c’est des boxeurs

Martin : il y a un dans le camp justement qui s’est fait mettre dehors, c’était un petit jeune qui est arrivé qui a décidé qu’au lieu de s’entrainer, il allait boire a tous les soirs, il arrivait le lendemain puis il avait de la misère a s’entrainer ça l’a « scrapé » l’ambiance de beaucoup le gars. il se vantait, il n’arrêtait pas de parler, il déconcentrait tout le monde alors après 2 semaines ils ont décidé de le mettre dehors et je ne vous raconte pas comment

Bob : Apres, tu es remonté vers Bangok pour venir me voir ici à Singapour

Martin : c’est en plein ça je suis partie de Ban Saphan en remontant toutes les petites villes, j’ai fait Cha-am et Phetchanuri et après je suis allé a Bangkok. monkey thailand petchaburry

[geo_mashup_save_location geocoding_error= »Address not found – try making it less detailed » geocoding_error= »Address not found – try making it less detailed » geocoding_error= »Address not found – try making it less detailed »]

Bob : Phetchanuri pour ceux qui ne le savent pas c’est la ville ou il y a des singes partout.

Martin : C’est la ville des singes. Regarde c’est incroyable, il y en a partout. Puis quand tu es un touriste blanc, c’est toi l’attraction locale. Là-bas, les gens faisaient la file pour se faire prendre en photo avec moi. C’est impressionnant à voir

Bob : c’était lui le singe blanc !

Martin : oui le singe blanc d’Amérique oui hé hé hé hé Il vient de terminer la visite de Singapour, mais comme on est un peu en retard dans son résumé de voyage le prochain sera par téléphone dans le nord de la Thaïlande j’ai l’impression. Ça te donnera aussi l’occasion de refroidir et avoir une meilleure idée de ce que tu as vu de mieux en Thaïlande et Singapour.

Martin : Singapour j’ai bien hâte de tout voir ça, ça de l’air très beau

Bob : La première impression les gens me disent qu’il aime la ville, le trip urbain. C’est beau c’est vert

Martin est venu nous visiter 5 jours à Singapour. Il est reparti vers Phuket et on s’est donné rendez-vous à Krabi juste en face de l’ile. Je vais faire un saut rejoindre ma famille pour mes vacances. On retrouvera Martin plus tard dans son aventure en Thaïlande d’ici là vous pouvez lire sa première aventure 6 mois en Asie aventure  Oublier pas d’écouté notre nouvelle émission de radio en français Perdu en Asie tous les le mercredi soir 19:00 GMT -5 sur http://undergroundquebec.com/, au programme guide, bon plan, entrevue et bonne musique underground de partout en Asie….

bobby Dennie

GetLostinAsia est édité par Bobby Dennie un canadien amoureux de l'Asie basé à Singapour qui couvre le terrain depuis 2007. visitez la page a propos GetLostinAsia is edited by Bobby Dennie a Canadian based in Singapore. I am a South East Asia travelling Junkie.I am writing and discovering asia since 2007.

More Posts - Website

Follow Me:
Google PlusFlickrYouTube

Related Images:

Related posts:

This post is also available in: Anglais

Facebook Comments