Tournee de Rock en asie, Van De Kamp visite Bali, Hong kong et Macau

Bintan Island indonesia

Avant d’être tombé en amour avec l’Asie du Sud Est. J’étais un grand mordu de musique indépendante underground. Voyant mon ami Simon Gaudry avec son projet Planetrox et son groupe Van De Kamp faire sa deuxième visite en Asie je me suis dit que ça serait une occasion en or pour parler du rock en Asie et de leur voyage au pays du soleil levant.

D’après vous quels est la connection entre votre projet de rock et Getlostinasia.com, pourquoi je crois que les lecteurs apprécieront?

Les gens en général sont ouverts d’esprit et avec internet, de nos jours, les internautes peuvent découvrir les expériences que les Occidentaux vivent en Asie. En ce qui concerne la musique, je pense qu’elle est un bel outil pour aider à découvrir la culture du Québec, surtout avec des groupes qui chantent en français. Les gens ont vraiment aimé découvrir un son nouveau lors de nos concerts et ils étaient surpris et emballés de savoir que nous chantons en français contrairement à la majorité des groupes canadiens. Je pense que le fait d’écrire sur cette tournée d’un groupe québécois en Asie pourra intéresser tes lecteurs du fait que c’est une expérience rare pour les groupes du Québec d’aller jouer en Asie, excepté pour simple plan ou encore Céline Dion.

Bintan Island indonesia
Présenter votre projet à nos lecteurs, racontez-nous en bref votre parcours?

Nous avons présenté trois concerts à Bali en novembre dernier. Nous avons joué à Kuta au hard rock café, au Twice Bar et au Brewers. Ce fut trois concerts mémorables. L’accueil a été formidable et le public a beaucoup apprécié. Nous avons joué les trois soirs avec le groupe Disconnected, groupe de rock alternatif indonésien. Ensuite, nous avons joué à Hong Kong avec un groupe japonais, Electric Eel Shock et aussi the Sleeves de Hong Kong. La journée d’avant nous avons été invités en entrevue à la station numéro un actuellement à Hong Kong : RTHK. Nous avons été très chanceux, car l’entrevue s’est déroulée sur l’heure du dîner, plage horaire de très grande écoute. La soirée de notre premier concert en chine s’est déroulée au Blossom stage dans le quartier très achalandé de Tsim Sha Tsui. Encore là, la réaction du public a été sensationnelle… nous avons vendu tous les cds que nous avions en notre possession… vraiment formidable ! le lendemain, nous avions un concert à Macau à la salle du live music association. Encore une fois, nous avons vendu tous les cds que nous avions apportés avec nous. Avant le concert, nous avons été reçus dans un restaurant typiquement chinois pour déguster un repas digne des empereurs asiatiques avec plein d’assiettes de fruits de mer.

Qu’est-ce qui a motivé la création du festival de musique alternative Envol et Macadam?

À l’époque à Québec, en 1996, il n’y avait pas d’événements qui diffusaient de la musique alternative. Trois personnes et moi-même avons décidé de fonder un organisme qui aurait pour mission de présenter des concerts extérieurs de musiques punk, indie, hardcore et métal.

[vimeo]http://vimeo.com/29740565[/vimeo]
Parlez-nous un peu du concours Planet Rox ce concours permettant a 15 groupes de pays lointain et exotique comme l’Allemagne et plusieurs pays d’Asie comme le Japon, la chine et la Malaisie pour n’en nommer que quelques un? Des belles découvertes?

Oui ce fut de très belles découvertes. J’invite les internautes qui visitent ton site à visiter www.planetrox.ca. Ils pourront découvrir une initiative qui permet aux groupes émergents de 15 pays de venir présenter leur concert à Québec lors du Festival Envol et Macadam. J’aime bien offrir des opportunités aux groupes de la relève. C’est stimulant de voir les jeunes musiciens heureux de vivre une telle expérience. En fait, Planetrox ce sont des auditions offertes aux groupes de ces pays afin de pouvoir participer à notre événement en septembre. La ville de Québec est notre principal partenaire dans ce projet, d’ailleurs, nous remercions grandement les responsables du bureau des grands événements, sans eux, le projet n’aurait jamais vu le jour.

Airport hong kong
Qu’est qui vous a amené à t’intéresser au Japon et son rock?

J’ai connu un promoteur à Londres en 2006 : Takeshi Ohyashiki. Nous avons échangé sur la scène respective de nos deux pays et nous avons décidé de monter un projet : japanrocks.net Celui-ci consistait à monter un projet d’échange de groupe entre la ville de Québec et le japon. Van de kamp est allé donner quelques concerts à Tokyo et le groupe de Québec Molly’s Decline. De plus, les groupes Moja et Pinky Piglets ont pu venir au festival offrir des concerts à Québec. Le côté exotique de ce pays m’attirait beaucoup.

Van de kamp in hong kong
Vous avez eu la chance de jouer en plein milieu du rond-point Shibuya au Japon, le plus encombré du monde, qu’elle a été votre réaction?

Nous n’avions pas le droit de jouer sur la rue cette fois-là, mais le groupe de filles Pinky Piglets voulait absolument performer là afin de promouvoir leur formation, elles nous ont invités et nous n’avons pas hésité deux secondes pour y aller. D’autant plus que nous avions besoin de faire des vidéos originaux pour gagner le concours Clictonband de la station de radio Choifm à Québec, concours que nous avons d’ailleurs remporté. Ce prix nous a permis par la suite d’enregistrer notre premier album.

Qu’est qui surprends à propos des différentes cultures et de la musique Underground? Est-elle universelle, la langue est-elle secondaire?

Je pense que oui, la langue est secondaire et moins importante que la musique et l’énergie qu’on dégage sur scène. La langue française par contre à cet avantage de procurer quelque chose d’exotique et de rare. Les Asiatiques adorent les trucs exotiques et qui sortent de l’ordinaire…

Van de kamp in bali, jungle
Qu’elles sont tes plus belles découvertes?

Tous les jours nous avons découvert des trucs extraordinaires. Que ce soit la nourriture, le côté très amical des gens. Même les singes de Bali sont plutôt amicaux, même si l’on ne doit pas les taquiner trop, car ils ont la mèche courte !!

Avez-vous appris quelques mots en japonais ou autre langue? Est-ce qu’on a le temps de se faire des amis?

Bien sûr que nous avons le temps de nous faire des amis, nous en avons plein maintenant ! Les gens venaient vers nous pour nous parler et nous avons beaucoup apprécié ce côté très sociable des Asiatiques. Nous n’avons malheureusement pas vraiment eu le temps de jaser en leur langue ne serait-ce que leur dire merci et bonjour dans leur langue.

Van de kamp in eating with crew in hong kong
Il y a-t-il d’autres pays que vous aimeriez ajouter à votre liste?

Oui bien sûr, la Thaïlande, le Maroc et la France figurent parmi nos choix. Mais nous aimerions continuer ce que nous avons entrepris, soit de retourner à Hong Kong où la réaction a été formidable.

Avez-vous des anecdotes par rapport à la nourriture et aux différences culturelles?

Oui beaucoup ! la nourriture est très piquante à Bali et nous avons mangé beaucoup de fruits de mer et la nourriture typique de ce coin de pays. J’ai pratiqué le surf pour la 1ere fois de ma vie et les singes nous ont volé des kits de voyage ! Nous avons aussi pu filmer des séquences que nous voulons utiliser pour notre 1er vidéoclip.

Van de kamp, on tour hong kong
Avez-vous intégré des choses des autres cultures que vous avez rencontrées en voyage comme la bouffe, la musique, etc..

Oui… les souvenirs de ce périple sont très bien imprégnés dans notre mémoire !
On devient vite accro à l’Asie! j’ai d’ailleurs adoré la mers, les temples de Bali et la jungle.

Où est la meilleure et la pire bouffe?

La pire bouffe est chez Mc Donald et la meilleure a sans doute été au restaurant Menega café à Denpasar lors de notre souper sur la plage lors d’un coucher de soleil

Van de kamp, julien play the rock star at the beach in bali
Avez-vous le temps de faire des voyages personnels, quel genre de voyageur êtes-vous?

Nous allons dans les Caraibes, Mexique, Cuba, etc. de mon côté je voyage pas mal en Europe et en juillet dernier j’ai fait un périple à Séoul, Tokyo, Hong Kong et Kuala Lumpur pour Planetrox.

Comment on fait pour trouver du rock, d’ailleurs comme en Asie, avez-vous des sources spéciales que vous pouvez partagé avec nos lecteurs. Site web, radio, etc.?

En fait les contacts que j’ai proviennent de mes 20 années d’expérience comme promoteur de spectacles. Avec le temps, on finit par en connaître du monde. Aussi, avec internet de nos jours c’est plus simple pour correspondre avec d’autres promoteurs. Je vous conseille Heaven records en Indonésie, Globalchillin à Tokyo et theundergroundhk pour Hong Kong.

Van de kamp, sunset at the beach in bali
Qu’est-ce vous aimeriez dire à propos de votre expérience en Asie que vous avez constaté âpres votre retour?

On s’ennuie et on pense juste à y retourner !

Quel est votre plus beau souvenir à chacun, pas d’histoire bizarre par hasard?

Le truc le plus bizarre de notre voyage a été le fait que les gens qui se font prendre en possession de drogues en Indonésie sont passibles de la peine de mort… par contre, les magic mushrooms sont légales et en vente libre partout à Bali. Il va sans dire que nous avons trouvé ça très rigolo comme paradoxe !

Quel conseil donnez-vous aux gens qui veulent découvrir le monde et sa musique Underground?

Foncez et faites valoir votre côté unique et soyez toujours respectueux vis-à-vis les différences de cultures et de la religion.

Van de kamp,on tour in asia
Quel est votre plus beau souvenir à chacun, pas d’histoire bizarre par hasard?

Nous avons été de gentils garçons sages tout le long de notre périple. Pour connaître nos histoires en détail, la prochaine fois il faudra venir avec nous

Avez un des endroits que rêver de visiter la prochaine fois?

Oui, d’autres pays d’Asie du Sud-est.

Van de kamp,on tour in asia
Quels sont les projets pour l’avenir?

Sortir notre 1er vidéo et refaire une tournée le plus tôt possible !

En terminant quelles sont les adresses importantes pour suivre tous vos beaux projets?

WWW.VANDEKAMPMUSIC.COM

MERCI POUR VOTRE INTÉRÊT !!

[smooth=id:49;]

bobby Dennie

GetLostinAsia est édité par Bobby Dennie un canadien amoureux de l'Asie basé à Singapour qui couvre le terrain depuis 2007. visitez la page a propos GetLostinAsia is edited by Bobby Dennie a Canadian based in Singapore. I am a South East Asia travelling Junkie.I am writing and discovering asia since 2007.

More Posts - Website

Follow Me:
Google PlusFlickrYouTube

Related Images:

Related posts:

This post is also available in: Anglais

Facebook Comments