Histoire de visa a Singapour

passport
casino


Entrer à Singapour ne nécessite pas de visa particulier. Le séjour d’un mois est gratuit à l’arrivée à l’aéroport, mais il est préférable d’avoir un billet aller-retour ou encore un papier le prouvant. Je laisse aller votre imagination un peu. En effet, l’agent d’immigration risque de vous demander à voir votre billet de retour, si vous ne l’avez pas vous risqué de vous faire refuser l’entrée dans le pays…

Mon visa d’un mois gratuit tire à sa fin. On se rend sur le site internet de l’immigration de Singapour pour faire une demande d’extension. Ici pas de bureau spécial pour les touristes où l’on peut faire une extension de visa moyennant une contribution de quelques dollars par jours. On doit impérativement régler son séjour prolongé avec les plus hautesinstances du pays. Le moyen le plus simple est de se rendre sur le site et de postuler pourla prolongation de sa « social visit pass » à partir d’une application en ligne (E-XTEND sur leur site internet http://www.ica.gov.sg).

Il faut remplir quelques conditions pour faire une demande formelle : Avoir un commanditaire local âgé de plus de 21 ans, Singapourien, ou étranger avec un permis de résident permanent qui se branchera avec son code d’accès gouvernemental(Signpass) au site du ICA pour appuyer votre demande. On peut aussi faire une demande parl’entremise d’un partenaire de confiance (Trusted Partners) qui son généralement deshôpitaux comme ceux-ci : ALEXANDRA HOSPITAL et le CHANGI GENERAL HOSPITAL (vérifier le sitedu ICA pour avoir toute la liste des endroits accrédités)

- Avoir une « social visit pass » encore valable pour plus de trois jours

- Ne pas revenir à Singapour dans les 3 jours après son départ du présent séjour.

- Vous recevrez ensuite la réponse par courriel dans les 48 heures suivantes.

choa chu kang

Voilà pour la théorie voilà ce que j’ai vécue comme expérience.

Ma copine est originaire de Singapour est lors de mon arrivé elle m’a demandé pourquoi tu ne restes pas ici? Tu pourrais trouver un emploi dans ton domaine, bien gagner ta vie dans
mes bras et surtout te sauver du froid et de la neige du Canada. Oui sacré bonne idée,c’est la femme et l’endroit que j’attendais pour m’installer pour de bon en Asie.

Après un sondage rapide, je suis arrivé à la conclusion que Singapour est un des seuls pays de l’Asie du Sud Est qui peut m’offrir une véritable chance d’avenir. Un style de vie comparable a celle de l’occident dans mon champ d’expertise avec une paire de baguettes à chaque repas.

J’avais envoyé prés d’une centaine de c.v, majoritairement dans des sites de recherche d’emploi et leur annonceur. Le domaine des finances, des technologies et des communications y est très bien représenté. J’ai eu trois entrevues pour un emploi, dont une, pour une super application iPhone nommée showmynearby.com. Des jeunes d’ici qui ont eu un financement de quelque million pour
développer une application qui nous informe sur tout ce qui nous entoure, restaurant, « parking », banque, film à l’affiche au cinéma, etc. à partir du GPS de son mobile. Un peu comme je viens de découvrir avec le nouveau service de Google open Lattitude. J’aurai bien aimé participer à ce projet stimulant avec ses jeunes « crack », mais ayant tout juste acheté mon premier téléphone intelligent voilà 2 semaines. Je n’ai pas fait une grande impression.

On m’a offert un poste de développeur web dans une compagnie de distribution de produit informatique. J’ai hésité un peu avant d’accepter, mais il faut des gens prêts a prendre le risque de me parrainer auprès des autorités locales ce qui ne cour pas les rues semblent-il.

J’ai donc rassemblé les papiers nécessaires (Mon c.v, mon diplôme, des lettres de recommandation, une copie de passeport) pour que mon employeur puisse faire la demande de mon « Employment Pass » en ligne. Le processus de demande en ligne est accéléré et il est censé nous donner une réponse dans les 10 jours à comparer à la demande manuelle qui peut prendre jusqu’à 6 semaines. Mon visa de visite tire à sa fin nous n’avons pas le choix de faire une demande en ligne le jeudi soir pour nous assurer d’avoir les 3 jours restant règlementaire. Une chance que le bureau est ouvert le samedi matin et que ma copine peut me parrainer via son code d’accès gouvernemental. On remplit le formulaire en ligne et l’on n’a pas le choix de choisir la relation nous unissant d’épouse pour que la demande soit véritablement prise en charge. Il ne reste plus qu’à attendre la réponse qui devrait venir dans les 24 à 48 heures.

casino

On se branche sur le site du ICA le lendemain pour connaitre la réponse. Ma demande en ligne est refusée. On doit se rendre à un rendez-vous le lundi à 12 h 15 avec le formulaire de demande d’extension « social visit» version papier dument remplie est nos passeports respectifs. On se rend dans cet immeuble du centre-ville. Un immeuble achalandé sur 5 étages où les gens du grand Singapour viennent valider leur passeport et les étrangers faire une demande d’immigration. On « scan » le code-bar de mon visa dans un guichet qui sort un numéro d’attente pour un guichet situé au 4e étage. Ici, tout est bien orchestré, on attend que les tableaux indicateurs affichent le numéro de son billet et le guichet à visiter.

C’est a moi, on se rend au guichet, mais l’agente avec un air austère nous dit vous n’avez pas la lettre de convocation imprimée, heu non, aller au premier étage en imprimé un etrevenez me voir. Je ne vois pas le rapport, elle a surement accès a ce papier dans son ordinateur, mais avec son air de boeuf vaut mieux coopérer sans trop rouspéter. On remonte s’approche du guichet en essayant de passé sans numéro, car le notre est déjà utilisé.

Seuls les clients de notre guichet semblent désemparés et impatients. Je suis le seul «gwailo»(fantôme blanc comme il dise en chinois) le reste de l’assistance est majoritairement composée de chinois, d’indien, des Malaisiens et quelques philippino. Suis-je au bon endroit je veux pas un statut de réfugié politique je veux juste un minable extension de visa de touriste. On parvient enfin une deuxième fois au guichet de miss vous fait suer.

C’est un mensonge! c’est pas ta femme! Tu peux te faire charger par l’état pour ceci. Mais je n’avais aucune autre option et sur le formulaire papier on a le choix autre donc c’est ami.
Je suis en attente de permis de travail, ton permis est refusé me dit-elle avec un large sourire. Ça fait que 2 jours qu’on l’a envoyé…j’aurai aimer l’apprendre de la bouche de quelqu’un d’autre…pourquoi il n’a pas d’étampe dans ton passeport ? C’est un nouveau que j’ai fait faire à Singapour regarder l’endroit d’émission. Non ! ça me prend l’ancien passeport, et faites ça vite, car je vais diner bientôt. On va à la voiture le chercher, on essai de nous faire contribuer pour les pauvres déshérités dessolés c’est pas vraiment le moment, tu parles d’un endroit pour solliciter les gens des plans pour recevoir des injures en offrande.

singapore train

De retour au guichet maléfique, j’attends en essayant de signaler subtilement ma présence, mais rien ne semble la déranger. Les gens autour semblent aussi exaspérés que moi. Je me rends à son comptoir, mais c’est peine perdue madame doit aller manger sur le champ, revenez après mon diner et prenez un autre numéro d’attente. Je reviens et j’essaie d’avoir un nouveau numéro, mais la machine refuse en disant qu’un numéro a déjà été attribué, allez près du guichet et manifestez-vous. On va voir sa remplaçante qui semble plus sympathique. Elle dit que c’est déjà refuser et qu’elle ne peut rien faire, elle dit même qu’on devrait quitter le pays dans les heures qui suivent si elle applique le jugement des papiers devant elle. Attendez ma collègue moi je ne peux rien faire pour vous. On attend donc que notre joyeuse préposé soit de retour. Elle est enfin de retour, je fais le pied de grue devant elle pour tenter de me tailler une place. Elle consulte mon passeport, nous demande d’un ton austère avez-vous dit a ma remplaçante que je vous avais promis quelque chose? Heu non pas vraiment! elle finit par étampé mon passeport en disant je vous donne une semaine de toute manière vous n’avez plus de raison de rester à Singapour. Ah! la maudite, une semaine sur une possibilité de 89 jours, vraiment celle-là ne nous aimes pas du tout. Pour terminer en beauté elle nous demande d’aller faire une copie de nos passeports respectifs et de revenir lui reporteravant de quitter.

Un beau 4 heures de bureaucratie mal engueulée, je vous dit que je me suis retenu le plus que j’ai pu, pas facile de garder son calme devant toute cette parade. Bref, ça peut devenir compliqué une extension de visa à Singapour quand on tombe sur le mauvais guichet. Je vais faire comme tous le monde et je vais sortir du pays pour 4 jours pour mieux revenir par la suite….

bobby Dennie

GetLostinAsia est édité par Bobby Dennie un canadien amoureux de l'Asie basé à Singapour qui couvre le terrain depuis 2007. visitez la page a propos GetLostinAsia is edited by Bobby Dennie a Canadian based in Singapore. I am a South East Asia travelling Junkie.I am writing and discovering asia since 2007.

More Posts - Website

Follow Me:
Google PlusFlickrYouTube

Related posts:

This post is also available in: Anglais

Facebook Comments