Les filles démineuses d’UXO LAO ou servir la Nation

uxo lao demineuse bombe fille laos
C’est une vidéo diapositive qui nous fait découvrir le quotidien d’une équipe féminine de déminage des munitions non-explosées au Laos. Elles risquent leur vie tous les jours pour essayer d’enrayer un fléau qui ronge le Laos depuis la fin de la guerre du Vietnam dans les années 70. Cadeau laissé par une guerre secrète menée au Laos par les États-Unis pour tenter de paralyser l’approvisionnement de munitions des Vietcongs. Les troupes vietnamiennes empruntaient un sentier nommé « Ho Chi Minh Trail » qui serpentait le long de la frontière entre le Laos et le Vietnam. C’est précisément à cause de cet endroit que le Laos a mérité le titre du pays le plus bombardé au monde.
bombe au laos demine par uxo lao

 

Des milliers de Laotiens, femmes, hommes et enfants ont perdu la vie ou un membre suite à l’explosion d’un de ces engins. Ces milliers de tonnes de bombes non-explosées sont restées armées, dangereuses et exactement à l’endroit où elles ont atterri sans exploser. L’organisme UXO LAO offre un soutien aux victimes et forme des équipes locales de déminage qui, tranquillement, avec une précision chirurgicale, tentent de redonner des terres sans danger à la population.

 

Regardez les vidéos ci-dessous pour en savoir plus sur leur travail et l’organisme UXO LAO :

 

http://www.uxolao.org/

 

To Serve a Nation from Tessa Bunney on Vimeo.

 

 

Faits à propos des dommages collatéraux laissés par les bombes de la guerre du Vietnam

source: http://www.uxolao.org/

 

Le Laos est le pays le plus bombardé par habitant, dans l’histoire.

 

Environ 25 % des villages du Laos sont contaminés par des munitions explosives non-explosées (UXO).

 

Plus de 580 000 missions de bombardement ont été menées sur le Laos.

 

Plus de 2 millions de tonnes de bombes ont été larguées sur le Laos entre 1964 et 1973.

 

Les Cluster Suba Munitions, ou « Bombies » (comme on les appelle localement), sont la forme la plus fréquente de munitions non-explosées restantes.

 

Plus de 270 millions de bombes ont été larguées sur le Laos.

 

Jusqu’à 30 % n’auraient pas explosé.

 

Environ 80 millions de bombes non-explosées sont restées au Laos après la guerre.

 

Toutes les 17 provinces du Laos souffrent des munitions non-explosées

 

41 des 46 districts les plus pauvres du Laos selon l’organisme UXO.

 

Plus de 50 000 personnes ont été tuées ou blessées à la suite d’accidents UXO dans la période allant de 1964 à 2008.

 

Plus de 20 000 personnes ont été tuées ou blessées à la suite d’accidents UXO après la période de guerre, de 1974 à 2008. UXO Lao travaille dans les neuf provinces les plus fortement contaminées UXO dans le pays.

UXO Lao a besoin en moyenne de 6,5 millions de dollars pour les opérations. Elle emploie plus de 1000 personnes.

bobby Dennie

GetLostinAsia est édité par Bobby Dennie un canadien amoureux de l'Asie basé à Singapour qui couvre le terrain depuis 2007. visitez la page a propos GetLostinAsia is edited by Bobby Dennie a Canadian based in Singapore. I am a South East Asia travelling Junkie.I am writing and discovering asia since 2007.

More Posts - Website

Follow Me:
Google PlusFlickrYouTube

Related Images:

Related posts:

Facebook Comments