Les quatre facettes de l’île Koh Samui en Thaïlande

truc info Koh Samui Thailande

Les quatre facettes de Koh Samui :

Guestpost de Maxime Perrin

L’île de Koh Samui connaît depuis quelques années un changement rapide avec un dynamisme sans précédent. Elle est même en passe de devenir une destination incontournable pour les touristes internationaux, volant parfois la vedette à Phuket. Elle est plus petite que sa consœur située sur la mer Andaman, ce qui facilite les déplacements et laisse quand même la place à de belles plages isolées. Car Koh Samui reste largement moins visitée que sa rivale, bien qu’ayant des infrastructures touristiques d’aussi bon standing. Elle possède une intéressante particularité : située au sud du golfe de Thaïlande, elle profite d’un temps clair et sec lors de la mousson (juillet à septembre). Climat qui s’avère moins agréable de novembre à février, période de haute saison touristique dans le reste du pays.

 

Samui compte un nombre assez élevé d’expatriés qui, le plus souvent, sont propriétaires de bars, de restaurants ou d’hôtels. Avec une grande variété d’hébergements (du bungalow en bambou rustique à la villa de luxe) et la diversité des activités proposées, l’île offre un mélange parfait pour des vacances réussies, et pour tous les types de budget.

 

1. Une escapade low-cost :

Pour rejoindre Koh Samui à petit prix (le billet d’avion aller-retour depuis Bangkok se négocie autour de 8 000 THB, ce qui est assez élevé comparé à d’autres destinations dans le pays). Vous pouvez prendre un vol pour Surat Thani, port le plus proche de l’île, pour la moitié du prix. Puis il est pratique de prendre un ticket combiné minivan + bateau pour 800 THB depuis l’aéroport. Pour ceux qui aiment prendre leur temps, cette ville est parfaitement accessible depuis Bangkok en train ou bus de nuit (environ 1 000 THB l’aller).

 

Pour des vacances dites « budget », il faut absolument éviter l’achalandage de la plage de Chaweng et préférer celles de Bangrak et Bo Phut. Elles proposent un large choix d’hôtels et de bungalows et sont parsemées de bars très accueillants. De plus, ces baies se trouvent à quelques kilomètres du Big Buddha Pier et du Seatran Pier, rampes d’accès aux îles voisines de Koh Phangan et Koh Tao. Si vous planifiez une sortie en ville, un taxi vous coûtera aux alentours de 200-400 THB (alors que ce prix peut monter jusqu’à 700-900 THB si vous logez le long d’une des plages du sud de l’île). Le Saree Samui est un très bon choix pour un séjour à bon prix à quelques mètres de l’eau.

 

2. Luxe :

Les voyageurs en quête de grande qualité d’hôtels ne seront pas en reste. Les grandes chaînes hôtelières telles que Four Seasons, Conrad, W, Intercontinental et Banyan Tree offrent toutes des hébergements sur l’île. On peut aussi compter sur les villas privées à louer pour un séjour entre amis ou en famille. En basse saison (de mars à octobre), il n’est pas rare de trouver des promotions assez intéressantes pendant lesquelles une suite dans un hôtel 5 étoiles se retrouve réduite à 5 000 THB la nuit.

 

En ce qui concerne l’expérience culinaire, des restaurants de très grande classe se trouvent annexés aux grands hôtels. Les adresses suivantes sont incontournables : les restaurants du Scent Hotel, du Six Senses et du Zazen Boutique Resort, qui offrent des plats allant de la cuisine française à la cuisine moléculaire dans des décors de rêve.

 

3. Pour des vacances soin du corps et de l’esprit

Koh Samui, c’est aussi des petits paradis, plus ou moins isolés, pour se désintoxiquer de la vie urbaine. Certains établissements sont très haut de gamme et ne reculent devant rien pour plaire à leurs hôtes. Prenons pour exemple le Kamalaya, qui couple des habitations tout confort dans les collines surplombant la mer avec cours de yoga, de méditation et programme diététique.

 

Plus abordable, Spa Resorts a deux propriétés à Samui, dont une à Lamai Beach où les voyageurs peuvent mixer détente et sorties. Et pour soigner son karma, les bungalows en bois et les cours de relaxation proposés diffusent une atmosphère parfaite pour ceux qui recherchent la simplicité.

 

4. Terre d’hédonisme

Pour ceux qui veulent faire la fête et se faire plaisir, Koh Samui peut aussi s’avérer pleine de surprise. Bien sûr, Chaweng reste le point ultime des soirées en tout genre, et loger à cet endroit minimise aussi les coûts liés au transport. L’épicentre des festivités se situe souvent autour du Ark Bar, typique pour son ambiance jeune (buckets et shisha à l’appui), on ne peut reprocher à l’endroit de manquer d’énergie. À partir de là, il existe beaucoup de solutions pour continuer la soirée ; la plupart de la foule se dirige souvent vers le Green Mango Club de l’autre côté de la rue.

 

De toute façon les bars sont légion. Citons ainsi le Cha Cha Moon et le Bar Solo, un peu plus huppés, où l’on savoure un cocktail sur fond de musique house. Un peu plus à l’écart, le Q bar est un autre lieu populaire, mais il peut être assez coûteux.

 

À l’opposé de l’île, sur Lipa Noi Beach, Nikki Beach est l’endroit parfait pour prendre un brunch le dimanche. Chaque semaine y est organisé un « pool party » regroupant tous les fêtards de l’île. Coucher de soleil et musique électronique sont au rendez-vous. Si cela ne suffit pas à étancher votre soif, il est aisé de prendre le bateau pour rejoindre Koh Phangan (une heure environ depuis le Big Buddha Pier), pour enchaîner avec le fameux Full Moon Party.

 

bobby Dennie

GetLostinAsia est édité par Bobby Dennie un canadien amoureux de l'Asie basé à Singapour qui couvre le terrain depuis 2007. visitez la page a propos GetLostinAsia is edited by Bobby Dennie a Canadian based in Singapore. I am a South East Asia travelling Junkie.I am writing and discovering asia since 2007.

More Posts - Website

Follow Me:
Google PlusFlickrYouTube

Related Images:

Related posts:

Facebook Comments