Tuer des bebittes au Laos!

2691581821_4785f59b6e_m

474ps_01499.jpg
La vie au Laos est plutôt agréable, le niveau de stress est bas et les gens aiment prendre la vie du bon côté. J’habite dans la famille de mon frère dans une ancienne rizière près du plus célèbre monument bouddhiste de Ventiane dans le village That Luang. Chaque petit quartier ou village possède son marché et son temple. Il ya un milliard de micro-entreprise dissimulés un peu partout dans la ville. Restaurant à soupe, vendeur de fruits, réparateur de montre, magasins vendant des produit pêle-mêle aussi hétéroclite que parapluie, télévision, jouet, outil de construction, produit de beauté et j’en passe.

Mon frère est parti travailler dans le nord du pays et la cie manque de main-d’oeuvre pour un de ses gros contrats brasserie de la bière Tiger de Ventiane. Bebitte Buster la compagnie de mon frangin est spécialisée dans l’extermination et le contrôle de parasite. En arrivant au Laos mon frère a eu l’idée de l’entreprise en voyant une compagnie faire ce travail à lao c’est-à-dire de façon artisanale et sans suivi. Ayant des amis de la famille travaillant au sein de la réputée firme d’exterminateur Maheux Maheux au Canada

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

l’idée allait suivre son cours sans trop de complication. Tranquillement, les contrats allaient venir et toute la famille allait participer et profiter avec elle. Vers les neuf heures on visite des maisons privées assez cossues pour les traiter, de la fumigation pour les moustiques et un traitement dans toutes les pièces de la maison et nous sommes repartis vers d’autres destinations. Les traitements se doivent être continu, car les termites peuvent vous bouffer une maison ou un hôtel en moins d’un mois. C’est pourquoi d’ailleurs que Bebitte Buster connait du succès ici auprès des institutions comme les ressorts et les ambassades, elle offre un suivi de qualité internationale.

On se rend vers l’immense usine de Tiger Beer beer à une trentaine de kilomètres de Ventiane.On prépare la mixture antiparasite, on met le compresseur en marche et on parcourt l’immense terrain pour traiter le système de canalisation. Enfin terminé, on souffle un peu sous la chaleur étouffante. Ça donne soif toutes ses montagnes de caisses de bière empiler lol

Comble du malheur le travail n’est pas terminé un employé sort avec d’immenses balais de bambou de 4 mètres. Que va-t-on faire avec ça? Ça n’a pas de l’air très officiel ses immenses plumeaux de fortune. On entre à l’intérieur de l’usine il faut balayer les kilomètres de tuyaux en majorité située au plafond pour enrayer les moustiques qui peuvent s’y trouver. Croyez-moi c’est pas la tarte. J’ai les bras en feux et le cou près d’un bon torticolis. J’ai maintenant le plus grand respect pour mon frère et ses travailleurs, car leur travail n’est pas des plus facile.

Note de fin : Je suis toujours à la recherche d’une connexion internet qui a du sens à un prix raisonnable, il semble que ce n’est pas une mince tâche ici. Personne n’a la vraie réponse…
histoire à suivre…

bobby Dennie

GetLostinAsia est édité par Bobby Dennie un canadien amoureux de l'Asie basé à Singapour qui couvre le terrain depuis 2007. visitez la page a propos GetLostinAsia is edited by Bobby Dennie a Canadian based in Singapore. I am a South East Asia travelling Junkie.I am writing and discovering asia since 2007.

More Posts - Website

Follow Me:
Google PlusFlickrYouTube

Related Images:

Related posts:

This post is also available in: Anglais

Facebook Comments