Critique de jeu : XCOM – Enemy Unknown

xcom

Lorsque ce jeu a été annoncé, déjà, j’étais prêt à l’acheter sans aucune hésitation. Il faut dire que cela provenait de mon expérience personnelle du premier jeu de la série XCOM, sorti en 1994, que j’avais tout simplement adoré. Toutefois, une ombre planait au tableau : est-ce que le jeu tour par tour, c’est à dire que l’on joue, puis l’ordinateur, puis on rejoue et ainsi de suite, serait encore intéressant aujourd’hui pour les joueurs habitués à de l’action en temps réel ? Avec le succès que ce jeu-ci a eu auprès des critiques en général, je croirais que oui.

L’histoire du jeu : tout ce qui a de plus banale mais c’est plutôt de la façon dont l’on y joue qui est vraiment passionnante. En bref, des méchants extra-terrestres décident d’envahir la Terre, tuant et/ou kidnappant les civils pour en faire on ne sait quoi. Et vous, vous êtes le dernier bastion de la survie de l’espèce humaine : le projet XCOM. Le projet XCOM est une base militaire secrète d’où des soldats, provenant de tous les pays du monde, viennent s’entraîner pour mettre un terme à l’attaque incessante des envahisseurs. MAIS, pour pouvoir rivaliser avec la technologie de l’espace, il vous faudra des laboratoires de scientifiques afin d’étudier et aussi de développer les armes et armures de demain, des salles d’entraînements pour vos soldats, des ingénieurs pour construire vos nouvelles découvertes, etc. 

Pour faire tout cela, il vous faut de l’argent ($$$). Et c’est là où réside l’une des principales difficultés du jeu. Chaque pays contribue financièrement au projet XCOM mais en échange, vous devez leur assurer une protection contre l’envahisseur. Or, l’envahisseur à la fâcheuse manie d’attaquer partout à la fois, héhéhé! Il vous faudra faire des choix cruciaux et même perdre des pays qui contribuent à votre survie (car ils se font attaquer trop souvent). On ne peut, hélas, être partout à la fois…

En résumé, XCOM se joue à deux niveaux : 1- Votre base secrète que vous devez améliorée en tout temps, et faire des recherches afin d’être compétitif contre l’ennemi. 2- Les soldats que vous envoyez sur le terrain pour éliminer la menace ou capturer des extra-terrestres afin de les étudier. 

Non, dans la recherche, il n’y a pas de sondes insérées dans l’arrière-train de vos ennemis. Bon. Parlons combats à présent. Alors, lorsque vos soldats débarquent dans un endroit envahi, ils ne voient jamais l’ennemi à moins qu’il n’entre dans leurs champs de vision. Les terrains à explorer par vos soldats sont toujours en vue isométrique, c’est à dire de haut et de coté à la fois, comme pour le jeu Diablo 3 par exemple. Et chaque soldat possède un nombre de points limités pour effectuer une action dans leur tour (déplacement, attaque, etc.) Puis, ce sera l’ordinateur qui en fera de même et ainsi de suite. Cela me fait penser un peu aux échecs en déplaçant nos pions vers l’adversaire.

Cependant, pour améliorer davantage l’expérience du jeu, il est fort possible que nos soldats puissent tomber sous contrôle Aliens (et nous attaquent!), ou virent fous en plein combat, et ce, en tirant allègrement sur ses compatriotes ou ennemis. Heureusement, plus un soldat gagne de l’expérience en effectuant des missions et plus, il est résistant face aux attaques des extra-terrestres. Donc, vous comprendrez rapidement le pourquoi il ne faut pas envoyer vos soldats comme des kamikazes foncer dans le tas. Vous devez les garder le plus longtemps possible afin qu’il devienne des vétérans et d’excellents soldats. Sinon, vous aurez toujours des recrues dans votre équipe et l’ennemi vous flanquera une fessée dont vous allez vous souvenir.

Bref, je pourrais vous parler de toutes les possibilités du jeu, mais je risque d’écrire un roman ici. Et croyez-le ou non, le jeu original de 1994 avait encore plus d’options à faire que celui-ci. C’est ce qui m’a un peu déçu. Peut-être que les développeurs ne jugeaient pas cela important, mais je respecte leur décision. D’ailleurs, comme ils avaient annoncé plus tôt, ils ne désirait pas effectuer un « remake » à 100% du jeu original. Maintenant, à la lumière de tout ce que je viens d’écrire, oui, ce jeu est un jeu de stratégie car vos décisions sont importantes. Ce n’est pas un ‘shooter‘, car vous devez jouer de façon intelligente si vous désirez gagner la partie.

Ce jeu est, selon moi, vraiment fait pour être jouer avec le clavier-souris de votre ordinateur. Il faut dire aussi que je ne l’ai pas essayé avec une manette, alors je ne peux pas vous en parler. Coté graphique : c’est bien, mais ce n’est pas ici que vous verrez les dernières fonctionnalités visuelles les plus courues sur le marché du jeu. Coté gameplay : c’est correct aussi mais je dois vous avouer que vous devez porter une attention particulière aux actions que vous allez poser dans ce jeu car, il n’y a pas vraiment de tutorial qui vous explique comment jouer. Moi, je le connaissais à cause de mon expérience passée, mais je crois que le joueur qui n’a jamais touché à ce genre de jeu, devra expérimenter un peu par essais-erreurs.  

En terminant, je recommande ce jeu aux joueurs qui aiment la stratégie. Moi, cela a été mon coup de cœur de l’année 2012. Espérons qu’il deviendra le vôtre.

Ps : la bande annonce ne représente pas le gameplay du jeu.


Critique originalement parue sur le blog « Au coin de la critique« .

Rene Pineault

Est un amateur de Power métal, d'écriture et de jeux. Il peut littéralement avaler un jeu de A à Z à la vitesse du son. Il fera pour nous ses critiques de jeux toujours intéressante et bien écrite.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookGoogle Plus

Related posts:

Facebook Comments