Laos 101 faits divers

3301133626_654a3bc09b_m

Five people , one bike.

Il faut se lever tôt, car après minuit seuls les vampires circulent. Par contre, il n’est jamais trop tôt pour un whisky ou une bière bien froide.

De ma chambre le soir j’entends le Laos, calme et mystérieux, savant mélange de grenouilles, grillons, chiens et coqs… Ici, les coqs sont fous et chantent à toutes heures du jour ou de la nuit.

Le soir, il faut prendre garde au chien, le jour est trop écrasant pour eux. Le jour perdu seul étranger dans une rue les chiens jappent en canon votre présence. On n’a pas vraiment peur, mais on se sent loin de chez soi.

Tout le monde se cache du soleil, gant, tuque, parapluie, manteau à l’envers tout est permis pour ne pas devenir basané, souvent signe de pauvreté. Les photos de mode et les artistes de la télévision sont le plus blancs possible. On fait des affaires d’or ici avec les produits de beauté blanchissants.

Il adore la nourriture qu’on doit mastiquer longtemps comme les calmars et la viande séchée.

n643170496_4560728_7076.jpg

Les petites rues de terre poussiéreuse rouge qui à la moindre pluie est transformée en marais boueux.

Commerce ou maison, il y t-il une différence. Alternance travail vie en permanence.

Oublier toutes les normes, travailler sur la construction en sandale ou souder avec des lunettes fumées n’est pas une exception.

Ils aiment, la salade de papaye très piquante, ils en pleurent, mais il ne s’arrête pas c’est une véritable drogue.

Les Lao trouvent que le fromage pu, il y en a pas beaucoup ici, par contre ils adorent le poisson fermenté et son odeur qui pour la plupart des occidentaux sent mauvais.

Tout ici est à saveur de poisson. La pâte de crevette fermentée est pour les initiés seulement. Les croustilles aux crevettes et les lanières de calmar séché font le bonheur des enfants

Les lao mangent tout le temps avant déjeuner, avant diner, après diner, avant de se coucher, en buvant bière ou whisky…

Ils aiment la loterie, il demande conseil à bouddha pour choisir les chiffres. Ils aiment jouer au carte a l’argent

Ils mangent tout, aucune perte, patte de poulet. La soupe au déjeuné est un classique.

il faut un cellulaire dispendieux qui peut jouer les derniers tubes par ses speakers pour être le king du village.

Les enfants courent dans les rues sans protection, en voiture ils ne sont pas attachés, 4 en moto avec le bébé dans les bras… La loi du destin est la loi suprême, la responsabilité aux citoyens.

Oublié le supermarché, ici on va au talat (marché public du village) pour acheter ses provisions.

Souvent quand un Lao mange occidentaux il en profite pour tout noyer de ketchup.

Stand à jus bizarre, comme le jus de blé d’Inde, de canne a sucre…

il y a en ben des gars qui aiment le rose, moto rose, chemise rose…

oubliez les quartiers gais, les parades de fierté et les manifestations arc-en-ciel ici les gaies et les transgenres font partie de la masse.

tout le monde a sont petit sanctuaire pour faire des offrandes a bouddha: Pepsi, encens, cigarettes, whisky, fruits

Oublier les cusinère a rond, un bon vieux creuset bois et charbon fera
l’affaire.

Oubliez les taxis, prenez un tuk-tuk tout aussi usé les uns que les autres et préparez-vous à négocier à la baisse surtout quand vous êtes un falang (étranger ou blanc) le soir venu.

Chaque vendeur ambulant à bicyclette ou moto modifiée en stand à crêpe possède sa cloche ou sa poire trompette à bicyclette pour annoncer sa présence. Sans oublier la petite chanson de Good Humor nan nan nan ta da da dan!

Un mariage pas de problème on se commande des tables, une tente on pique ça en pleine la rue et l’on fait ça lundi c’est tout.

Pousaao calendar for everything, ici il y a des calendriers avec des filles pour tous les produits imaginables, compagnie de téléphone, d’assurance… oubliez quand même les bikinis et la lingerie fine.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il y a des beergirl habillé en robe promotionnelle de Beerlao, Carlsberg ou Tiger dans plusieurs bars pour mousser les ventes.

Chaque rue, même les plus reculés possède ses micros-restaurant et ses magasins généraux.

Pas besoin de service de récupération quelqu’un va passer prendre ce qui a de bon dans votre panier poubelle ou un chien s’en chargeras. Plus spécialement les Vietnamiens qui empilent des montagnes de bouteille et carton dans leur camion ou sur leur bicyclette.

N’oubliez pas de nourriture ou de graine par terre ou sur la table, car ils seront transformés en colonie de fourmis rouges qui sont petites, mais qui piquent drôlement.

Il y a des pharmacies à tous les coins de rue qui nous vendent toutes sortent de pilules selon les symptômes qu’on leur fait part.

Oubliez les Mac Donald’s et Les 7Eleven , il y en a pas et personne ne s’en plaint vraiment. Il y a un émule de 7eleven nommé M point ouvert depuis deux ans.

Phrase souvent entendu:
bo mi neung!, j’ai pas une cenne!
Kin Khao leaw bo? As-tu mangé?
Kin bia bo? Tu bois de la bière?


bobby Dennie

GetLostinAsia est édité par Bobby Dennie un canadien amoureux de l'Asie basé à Singapour qui couvre le terrain depuis 2007. visitez la page a propos GetLostinAsia is edited by Bobby Dennie a Canadian based in Singapore. I am a South East Asia travelling Junkie.I am writing and discovering asia since 2007.

More Posts - Website

Follow Me:
Google PlusFlickrYouTube

Related Images:

Related posts:

This post is also available in: Anglais

Facebook Comments