Critique de jeu : DLC de Bordelands 2 – Assault on Dragon Keep

Tiny Tina's Assault on Dragon Keep

Qu’y a-t-il à dire de plus sur Bordelands 2 qui n’a pas été encore dit ? Hmm, comme j’ai déjà fait une critique à ce sujet il y a quelques temps, il est moins évident de parler de nouveautés dans ce contenu téléchargeable. Mais, je vais le faire tout de même car le dernier volet (DLC) du jeu est fort intéressant.

Hormis, les graphiques et la trame sonore (dialogues inclus) qui sont de bonnes qualités, dans ce volet je crois que c’est l’histoire et son approche qui prévalent sur le reste. En effet, la petite Tina (psychopathe amusante) invite tous ses amis à jouer à une partie de « B&B« . Et non, ce n’est pas Bed & Breakfast mais plutôt Bunkers et Badasses. Évidemment, vous aurez compris le rapprochement avec un autre jeu : D&D (Donjons & Dragons). En fait, c’est littéralement une parodie du jeu où le maître du jeu est Tina. Ouch!

Après quelques discussions entre BrickMordecai et Sirène, les ex-aventuriers de l’Arche, décident de se prêter au jeu sous les commentaires de la petite qui n’hésite pas à modifier les lieux, les monstres à sa guise.

Donc, le personnage que vous avez créé précédemment dans le jeu peut continuer dans ce nouveau volet où il affrontera des squelettes, des paladins, des nains, des dragons, des sorciers, etc, etc. Les décors ont été, en partie, adaptés au style médiéval. Ils ont même refait les devantures des machines distributrices qui ont l’air de vitraux d’église et aussi modifier les dialogues en conséquence. 

Marcus vend des balles magiques à présent. Doh!

Les concepteurs du jeu ont modifié les grenades pour en faire des sorts. Par exemple, il est possible de tirer des boules de feu, des éclairs et même des projectiles magiques. Il y aussi beaucoup de coffres où l’on doit tirer les dés pour obtenir les objets à l’intérieur. Et plus le score est fort et mieux sont les armes. Il est évident que pour les mordus des jeux Donjons & Dragons comme moi, ce dernier volet y contient beaucoup de références, ce qui m’a plu. Il y a une ou deux références dans le le jeu au « Seigneur des Anneaux » et même « Game of Thrones » (Le trône de fer). Je ne vous en dis pas plus. Par contre, je ne sais pas si cela pourrait plaire à tout le monde. Néanmoins, je crois que la 2K games a pris une bonne décision avec ce genre d’approche pour le jeu, ce qui permet de rafraîchir l’intérêt des joueurs dans un monde déjà très connu de Borderlands.

Coté personnage et compétences, il n’y a rien de nouveau. Malgré les douze heures que j’ai consacré au DLC et à l’accomplissement de la quête principale ainsi que toutes les quêtes secondaires, mon personnage n’a gagné qu’un seul niveau. Je suis passé du 52 au 53.  :(  

En terminant, je dois dire que je me suis bien amusé avec DLC. Et pour ceux et celles qui sont fans du jeu, je vous le recommande.


Critique originalement parue sur le blog « Au coin de la critique« .

Rene Pineault

Est un amateur de Power métal, d'écriture et de jeux. Il peut littéralement avaler un jeu de A à Z à la vitesse du son. Il fera pour nous ses critiques de jeux toujours intéressante et bien écrite.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookGoogle Plus

Related posts:

Facebook Comments