Vers Koh Wai en thailande

Je vais mettre de l’essence et je retourne à White Sand Beach à reculons. Je me rends sur la plage, la chaleur est suffocante. Je me taille en moins de 5 minutes. J’ai le gout de poulet BBQ et de riz collant (1$) question de gouter le Laos avant d’y être. Je vais dans un petit minimart acheter un breuvage. Les gens assis dehors voient mon « khao gniao » (riz collant). Il me parle lao et m’invite à partager leur repas. J’ajoute mon poulet dans leur assiette commune et nous partageons le repas et la conversation. Sur le chemin du retour, un ami qui bosse au restaurant où

je vais souvent m’invite à boire un coup assis sur un tapis plastique à même le sol. On me demande si j’ai 40 baths (1,20 $) pour acheter du whisky. Je dit oui et leur donne la somme et un volontaire revient avec le précieux décapant et du Red bull. Il mélange

les deux, le verre tourne et tourne. Stephane passe en me demandant si ça me dérange de rester jusqu’à lundi pour m’occuper des clients parlant anglais et français de l’hôtel. Non, ça ne me dérange vraiment pas. Je suis donc manager provisoire jusqu’à lundi. La vie est belle encore 4 jours d’île paradisiaque… je me lève, je fais mon premier vidéo dans mon bureau provisoire. J’ai le briefing pour l’hôtel avec Jen et Stéphane.

Le petit ressort est déjà plein. Je n’ai qu’à aider les clients à se faire comprendre en cas de besoin. Dire aux gens qui viennent que c’est complet. L’Autrichien prend une bière et veut partager ses pétards. Il me raconte son histoire avec une fille thaïe. Il a construit une maison pour sa blonde et une fois terminé. Il a été chassé du village. Il revient aux trois mois après avoir bossé comme charpentier en Allemagne. Un chic type, mais que je n’aimerais pas affronter de l’autre cotés du terrain. Il n’a pas de l’air reposant une fois en colère.

18 DEC
Je pars à 8:00 du matin, on va vers Bang Bao ou le quaie d’embarquement de la plupart des croisières vers les îles environnantes, les aventure de plongé sous marine et de pêche prenne le large. En route vers le bateau on aperçoit une famille de singe qui grimpe après un panneau de signalisation, trop tard pour les photos ils sont déjà loin.


En fait, je vais faire une croisière sur trois îles et reviens pour 300 baths (10 $), mais on me demande quel hôtel et quelle île? Non! c’est une croisière, je compose avec les événements il n’y a pas d’ATM (guichet automatique) sur l’île. Je n’ai que 400 baths alors on restera peinard et achètera un billet de retour et l’on explorera l’île, le voyage en bateau prends environs 45 minutes, le vent souffle sur la mer turquoise. On arrive à un quaie de fortune on l’on doit sauter depuis le bateau non ancré. L’île est superbe, la plage et la mer sont désertes, mais scintillantes comme un diamant. Il y a plein de petits hôtels à flanc de falaise qui conduise à une plage vierge et accueillante. Les pistes qui sillonnent l’île sont accidentées et peu praticables. L’île est alimentée par des génératrices et le nightlive est inexistant. C’est l’endroit rêvé pour relaxer un maximum en lisant un livre ou toute activité nécessitant de la concentration. On peut aussi faire quelques activités sportives, le tour de l’île en kayak, faire du « snorkling », partir en expédition de pêche ou louer un bateau privé pour explorer les îles vierges environnantes. À 22 heures, le restaurant et le minimart (magasin général) sont fermés. La sainte paix! c’est une île minimaliste faisant honneur au parc national maritime de Thaïlande. Son archipel compte plus de 52 ilots entre Trat et Koh Chang. On préserve le patrimoine marin avec détermination. On peut y découvrir des centaines de poissons, le centre de conservation des tortues de mers et des bancs de coraux. Il y a des plantations d’arbres à caoutchouc au centre de l’île. Vraiment un bon endroit pour décompresser du stress quotidien.

Je me baigne un peu l’eau est un peu plus froide que Koh Chang. Il y a beaucoup de vent et la température est idéale. Les tarifs varient de 600 baths à 1400 baths (20 $ à 50 $) la nuit dépendant du luxe et des commodités que vous choisissez. Un bungalow en ciment avec ventilateur 1200 bath ou encore avec l’air conditionné pour 2200 baths. On peut choisir plus modeste et s’en tirer pour 600 baths avec ventilateur. Le vent est bon et la climatisation n’est pas nécessaire. Je reprends le bateau de retour à 13:00. j’entends un langage familier. « On s’assit où buddy ». Deux Québécois, Jérôme et Sylvain, reviennent d’un séjour de trois jours sur l’île. Ils ont adoré : la tranquillité et faire le tour de l’île en kayak. Le seul bémol de l’île est qu’il n’y aucun night life.

On y va pour rester tranquille, en famille ou en amoureux. On se dit au revoir et bon voyage, je suis de retour au Jane Chalet. Ma moto refuse de démarré. On appelle le service de réparation. Je dois décoller bientôt tout le monde m’attend au Laos et de toute manière mon visa gratuit d’un mois tire à sa fin. La vie est calme, c’est un peu trop beau ici, je ne sais si je pourrais être productif ici, je serai surement de retour un jour ça c’est sur.

bobby Dennie

GetLostinAsia est édité par Bobby Dennie un canadien amoureux de l'Asie basé à Singapour qui couvre le terrain depuis 2007. visitez la page a propos GetLostinAsia is edited by Bobby Dennie a Canadian based in Singapore. I am a South East Asia travelling Junkie.I am writing and discovering asia since 2007.

More Posts - Website

Follow Me:
Google PlusFlickrYouTube

Related Images:

Related posts:

This post is also available in: Anglais

Facebook Comments