Nippon Budokan

Nippon budokan

Récemment, j’ai eu la chance de réaliser un rêve de jeunesse. J’ai pu voir de mes yeux le Nippon Budokan. Pour un vieux retro gamer comme moi, c’est quelque chose de bien spécial.

J’ai grandi durant l’époque faste des consoles 8 et 16-bits, où le Japon était seul et incontestable leader dans le domaine. Il y a un jeu en particulier sur la Genesis (MegaDrive) qui fait partie des trucs qui m’ont totalement allumé sur le Japon : Budokan, the Martial spirit. Développé par Electornic Arts (exceptionnellement, il n’a pas été conçu par une boîte japonaise) le jeu est sorti sur les tablettes en 1990. Quoiqu’il fut d’un réalisme poussé – pour son époque – il n’a pas connu une grande popularité. De un, les contrôles étaient était absolument frustrants. De deux, Street Fighter II venait de se pointer dans les arcades.

En gros, c’est l’histoire d’un jeune paumé issue d’un « bad neighborhood » qui se fait redresser par un vieux sensei. Il lui enseigne quelques arts martiaux japonais – karaté, kendo, le bo et les nunchakus – et lui pousse sporadiquement quelques conseils style Monsieur Miyagi. On peut y voir une scène où notre personnage prend le train pour se rendre au Nippon Budokan de Tokyo pour y participer au grand tournoi. La première fois que j’ai vu ces images, je me suis juré qu’un jour j’irai au Japon prendre le shinkansen et visiter le Nippon Budokan. Et voilà qui est fait. Je peux rayer ça de ma liste.

Budokan – The Martial Spirit sur PC (Amiga?). On peut voir le Budokan à environs 6:10.

Factoïd
Construit pour les Olympiques de Tokyo 64, le Nippon Budokan a été l’endroit où les Beatles ont donné leur premier concert en sol japonais. C’était en 1966 et la « musique du démon » dans cet endroit historique (et sacré) a créé tout un scandale. Plusieurs autres groupes populaires y ont par la suite donné des concerts. Il est situé à côté du Kitanomaru Park, dans le centre de Tokyo.

Carl T. Slater

Carl est un gaijin banlieusard paumé vivant à Funabashi, pas trop loin de Tokyo. Il n'a d'autre chose à offrir que des observations biaisées sur les trois dragons d'Asie, tout en essayant de ne pas trop faire honte à sa femme.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebook

Related posts:

Facebook Comments