Guide voyage Philippines, un Long weekend sur l’ile de Cebu

Cebu Island Philippines

J’ai besoin de repartir, une petite recherche sur http://www.skyscanner.com me donne un Cebu aux Philippines depuis Singapour aller-retour sur Tiger Airways pour 150 $ aller hop on est repartie.

Guide voyage Philippines – Cebu vue d’ensemble

Cebu est une grande ile de la région Visayas au centre des Philippines. La plus grande ville et la plus vieille du sud des Philippines. Elle est souvent appelé la ville reine du sud.

Cebu est une version plus conviable de Manila la chaotique. Une ville bouillonnante d’activités de culture et de contradiction. Avec son vaste port, sont petit aéroport international, ses « shopping malls », son parc industriel et ses universités Cebu est une ville pauvre par endroits, mais prospère. La devise s’apparente au Baht Thailandais sois 43 pesos philippins pour 1 dollar américain.

Il n’y a pas beaucoup de touriste, les voyageurs sont composés des groupes de Coréens au kodak nerveux, quelques backpackers aventuriers, de nombreux Philippins travaillant à l’étranger venu visiter la famille et malheureusement beaucoup de caucasien perdu attiré par autre chose que la culture. L’étranger moyen ici est un exilé, grisonnant, à demi chauve, retraité de l’armée américaine, divorcé ou éternel célibataire avec une jeune filipinos dans ses bras.

Cebu Island street

L’ile de Mactan est un point touristique d’importance, c’est là qu’on retrouve les hôtels haut de gamme et les endroits luxueux. Au sud, on peut trouver de plus petit hôtel sympathique dans des villages de pecheurs qui offre une vraie expérience philippino. C’est d’ailleurs ou l’on s’est retrouvé, sur l’ile de Olango une petite ile paisible isolée dans un petit resort voisin du village.

Les gens sont pauvres, mais très sympathiques, souriez, n’étalez pas votre fausse richesse et tout ira comme sur des roulettes. Les gens ici vive aux jours le jour, ça me rappelle vaguement le Laos tout est lent, souriant et sans prétention. L’eau et juste plus claire et vert émeraude. Ne réserver pas d’hôtel pour longtemps vous pourrez trouver ce qui vous convient le mieux sur place et de grâce faite pas comme nous faute de temps, mélanger vous aux vrais habitants.

Guide voyage Philippines de notre visite a Cebu en bref:

– Les formalités de douane a l’aéroport se passe sans problèmes, pas besoin de visa.
– Taxi de l’aéroport au débarcadère de notre traversier (20 minutes de taxi) pour 347 pesos (8 USD)
– Marchez un peu plus loin et observer, prenez un taxi et demander le compteur ça vous fera économiser
– Le taxi nous a amenés au mauvais débarcadère là où tous les locaux prennent le traversier pour l’ile d’Olango. Pas de terminal, les gens nous regardent, il n’y pas de touriste qui viennent par ici. Le prix de la traversée est de 25 sous. Le bateau est rempli à pleine capacité. La notion de temps est les standards internationaux sont suspendu. Le bateau arrive et repart quand il repart et personne ne va s’en plaindre ou péter un câble.

Cebu Island Philippines olango ferry
Sur le bateau on se fait ami avec un pino qui habite l’ile, il nous donne un « lift » vers notre hôtel. 3 sur une moto c’est à peine la moyenne, il n’est pas rare de voir une famille complète avec des matériaux de construction et demi douzaine de poules. C’est une chance qui nous est embarquée avec lui, car ses routes étroites et accidentées au milieu de nulle part me font douter qu’un hôtel se cache parmi ses dizaines de petits magasins grillagés vendant un peu n’importe quoi, savon, cigarette, coke….

On arrête au poste d’essence une veille dame dans son hamac fumant une clope nous vends une bouteille de rhum rempli de pétrole, un 35 pesos bien investi pour remercier notre bienfaiteur.

Cebu Island Philippines gas station Olango

On arrive enfin à une clôture de bambou avec une affiche annonçant le Talima Beach resort (http://www.talimabeach.com). On remercie notre nouvel ami pour sa gentillesse et l’on découvre notre hôtel.

C’est petit et intime le terrain de quelques centaines de mètres est clôturé, c’est pas le super grand luxe, mais c’est propre et tranquille, je dirais même trop tranquille, mais parfait pour se reposer de la ville. Il y a une belle petite piscine pour relaxer au soleil. La chambre est petite, mais OK, à cause de la disponibilité restreinte de l’électricité sur l’ile on nous demande d’éviter l’air climatise entre 5 et 9 heures du soir, une des parties les plus chaudes de la journée.

Cebu Island Philippines
On a une belle vue sur l’ile de Lapu Lapu  et ses 2 seuls hôtels de luxe ont plusieurs étages. On peut faire du snorkling en face de l’hôtel si l’on a du courage, car à marée basse il faut aller loin et le fond est pas très agréable. L’hôtel possède un petit centre de location d’équipement de plongée (http://polaris-dive.com/), les environs sont exceptionnels pour les amateurs de plongée sous-marine et snorkling. Habituellement, les gens arrivent par la mer ça donne une entrée plus spectaculaire, mais on a pu partager le quotidien des habitants de l’ile.

On essaie la nourriture locale la bouffe est bonne, mais pas excellente et chaque plat principal se détail à plus de 10 $. Une des choses agaçantes s’est qu’il faut commander d’avance et indiquer l’heure à laquelle on veut manger. Par contre, on attend toujours un peu. C’est marrant surtout quand on demande des toasts et un café qu’on prépare nous même. On réserve un bateau pour le lendemain matin pour aller visiter les petites iles environnantes (island hop). 4600 pesos (100 USD) séparé entre 6 personnes ça fait pas cher pour une journée d’exploration sur cette mer turquoise.

Island Hop

Cebu Island Philippines island hop boat
Un bateau classique genre catamaran avec un toit en toile et un moteur diesel parfait pour les eaux peu profondes entourant les iles de Cebu. On aperçoit les étoiles de mer aux couleurs vives et les poissons sans aucun problème. Il y a des iles partout. Il est difficile de se retrouver sur la carte. Des dizaines de pêcheurs solitaires avec leur masque et leur petite bouée pêchent les fruits de mer.

Une petite heure de navigation sous la brise du large qui fait le plus grand bien. Première arrêt sur Padanon  une petite ile de pécheur avec un coin pique-nique avec des petites huttes. L’ile est magnifique, mais pas extraordinaire. L’eau des Philippines est extrêmement claire on peu voir a plusieurs mètres de fond à l’oeil nu. Il n’y pas grande chose a faire sur cette ile. Elle fait partie d’un programme de conservation et l’on doit débourser 5 $ par personne pour y descendre.

Cebu pandanon island philippines

L’endroit est perdu quelque part dans un paradis lointain. Mais, il manque d’activité. Il n’y pas grand-chose à découvrir et il faut marcher dans les roches pendant plusieurs mètres avant de pouvoir se baigner. Ce n’est pas la meilleure ile que j’ai visitée. En fait, c’est plus un endroit ou les grandes familles et amis filipinos viennent faire un barbecue de fruit de mer en buvant une cervoise en pratiquant des activités de plages. À peine une heure sur l’ile est tout le monde est prêt-à lever l’ancre vers une autre ile.
Cebu pandanon island philippines travel guide
Cebu pandanon island philippines travel guide
Une petite demi-heure de navigation et nous voilà rendu sur l’ile de Nalusan. Un grand pont de bois menant à un ressort-restaurant, en fait l’ile se résume à cela. Des familles philippino et comme d’habitude de Coréens prennent le repas accompagner de petit orchestre chantant des succès en anglais. C’est cher comme ile et l’on ne peut rien que manger et payer les frais d’entrée. Un repas plus que normal avec un coke et une bière donne dans les environs de 40 $.

Cebu nasulan island philippines resort

Cebu nasulan island philippines travel guide
Cebu nasulan island philippines resort

On se sauve vite de cette trappe a touriste comme la plupart des gens qui viennent y manger, dire qu’il y a un hôtel ici pauvres gens ne pogner sur cette ile rien a faire à part payer. On mets l’ancre en face de l’ile où se trouve un sanctuaire marin protéger pour faire un peu de snorkling. J’ai pu voir de superbe poisson bleu argenté et une raie camouflée parmi les rochers. Il est déjà le temps de revenir à l’hôtel. Une belle journée, il y a plus paradisiaque comme décor, mais c’est sans prétention, détendu, et l’eau et vraiment une des plus limpides que j’ai jamais vues.

On traverse sur un bateau privé avec 4 autres vacanciers pour 500 pesos (12 USD) pour rejoindre Lapu Lapu city de l’autre cote. Une petite ville ordinaire avec quelques hôtels et des habitations et des commerces en bois et de tôles.Le soleil est torride. Notre première mission est de trouver de la crème solaire et un chapeau pas trop laid et pas trop cher.

Cebu lapu lapu city philippines resort

Visite de Lapu Lapu et Mactan Philippines en bref

– Les rues sont étroites et le trafic est acceptable.
– le soleil est trop bouillant on retient les services d’une moto taxi pour nous amener au marché ou le coin touriste le plus près.
– Un des seuls coins touristiques est le monument de Lapu Lapu avec des petits kiosques d’artisan, rempli de touriste local et d’éternel bus de coréen. Ils semblent posséder la ville, il y a des marchés coréens, des restaurants, des karaokés coréens…

Cebu lapu lapu city philippines resort

– Les guitares sont assez original fait avec des noix de coco en forme de tortues
– Les chèvres sur le bord de la rue broutent tranquillement et les pinos se promène la tette haute avec leur coq de combat dans les mains, les combats de coqs sont populaires aux Philippines
– Les Jeepney ou bus locaux klaxonne pour faire monter les gens.
– On a croisé une micro-usine de collier
– On a essayer un restaurant de fruit de mer, un crabe a l’ail et crevette géante fraiche vendu au poids, excellent, frais, savoureux et pas trop cher.
– Les gens se renseignent: qu’est-ce que vous cherchez? Par exemple un taxi. Il vous aide, car ils auront une petite commission

Cebu lapu lapu city philippines resort
Cebu lapu lapu city philippines handicraft
Bref, ce fut un séjour reposant un pays plein de surprises et des gens qui malgré la pauvreté les entourant reste toujours souriant. Regarder bien où votre hôtel est situé, les iles sont jolies, mais il faut prendre un traversier à chaque fois qu’on veut visiter certaines attractions touristiques. Aux Philipppines on ne peut jamais prévoir, on prend ce que le pays et son peuple nous donnent sans rien demander en retour. Le meilleur plan pour les Philippines et Cebu reste de ne pas en avoir. La meilleur option et ne pas suivre un guide voyage est d’avoir beaucoup de temps et l’esprit ouvert.

bobby Dennie

GetLostinAsia est édité par Bobby Dennie un canadien amoureux de l'Asie basé à Singapour qui couvre le terrain depuis 2007. visitez la page a propos GetLostinAsia is edited by Bobby Dennie a Canadian based in Singapore. I am a South East Asia travelling Junkie.I am writing and discovering asia since 2007.

More Posts - Website

Follow Me:
Google PlusFlickrYouTube

Related posts:

This post is also available in: Anglais

Facebook Comments