10 questions avant de voyager en Asie

getlost_laos

Conseils et astuce qui vous aideront à préparer votre voyage en Asie du Sud-Est plus facilement.

getlost_laos

  1. Que doit-on vérifier avant de partir ? Un passeport valide 6 mois après la date de retour prévue et quelques photos d’identité faciliteront votre accès dans les pays d’Asie. La plupart des pays asiatiques, dont le Laos, vous préparent un visa sur présentation de votre passeport à l’aéroport avec le paiement du droit d’admission. On peut aussi commander les visas dans une ambassade du  pays que l’on veut visiter à partir de son pays d’origine. Les agences de voyages peuvent aussi s’en occuper pour nous, mais attendez-vous à payer plus cher pour leur service. Une visite sur les sites internet de l’office du tourisme des pays à visiter peut répondre à beaucoup de vos questions et inquiétudes.

  2. Il y-a-t-il des risques pour la santé ? Il est préférable de s’assurer qu’on est en bonne santé avant de partir vers l’étranger. Si la Thaïlande offre des infrastructures médicales de bonne qualité, plusieurs pays et campagnes disposent d’équipement plus rudimentaire. Les individus ayant des santés à risque devraient rester au tour des grands centres urbains et éviter la jungle.

  3. Doit-on prendre des assurances?, cette question est vraiment difficile à cerner. Je crois qu’une personne possédant les moyens financiers, le gout de l’aventure ou une petite famille à soutenir devrait impérativement souscrire à une police d’assurance pour partir l’esprit en paix (surtout pour la maladie). Pour les gens qui ont un budget plus restreint, une bonne santé et un esprit téméraire on peut l’oublier, mais le risque sera toujours présent. Les hôpitaux asiatiques sont assez abordables si l’on rencontre un problème mineur. Comme dans mon cas deux doigts cassés dans un accident de moto. Il m’en a couté peu plus de 250 $ US pour un séjour de 2 nuits avec les traitements, les radiographies, les repas et les médicaments nécessaires à ma guérison. Les frais étaient insuffisants pour demander un remboursement et je n’avais pas suivi les conditions d’admissibilité de celle-ci pour être dédommagé. Alors pour éviter les problèmes majeurs on devrait avoir une assurance voyage par contre, il faut vraiment lire les politiques de celle-ci pour savoir ce qu’elle couvre et quelle sont les démarches à suivre pour s’en prévaloir.

  4. Doit-on avoir des vaccins pour voyager en Asie? Aucun vaccin n’est vraiment obligatoire avant de se rendre en orient. Certains médecins recommandent d’être vacciné contre la diphtérie, le tétanos, la polio et la tuberculose, mais parfois les effets des médicaments et des vaccins causent  plus de problèmes aux gens qui les reçoivent que le risque de contagion. Les vaccins contre l’hépatite A et B peuvent être envisagés si l’on pense faire de longs séjours et se rendre dans la jungle, les campagnes ou faire des activités à risque.

  5. Quelles sont les précautions sanitaires à surveiller? En campagne, il faut faire attention aux moustiques, car s’ils ne sont pas légion, ils transportent certaines maladies comme la malaria ou le paludisme. Ils sont actifs le soir et la nuit à l’extérieur des grands centres urbains. Bien qu’il existe des traitements préventifs, il est recommandé de se munir d’un bon répulsif, de porter des vêtements longs à la tombée de la nuit et de dormir sous un moustiquaire. La  plupart des problèmes de santé que les moustiques peuvent causer vous rendront la vie désagréable pour un certain moment. Les hôpitaux d’Asie et leur campagne sont capables de traiter ce type de situation avec efficacité. En cas de malaise, n’hésitez pas à aller consulter un médecin sur place. Il sera beaucoup plus qualifié pour vous diagnostiquer et vous traiter de la bonne manière que votre médecin de famille. En plus, les tarifs de consultation sont plus que raisonnables.

  6. Où se procurer des informations pertinentes selon nos attentes de voyage? Aujourd’hui, les sources d’information sur le voyage sont très nombreuses. Il est toujours bon de se choisir un bon livre de poche de référence, un d’occasion fait l’affaire, qu’on pourra toujours consulter en un tour de main en cas de besoin sans avoir besoin d’écrans ou autre média alimenté par batterie. Un livre qui documente les grandes lignes de plusieurs pays limitrophes peut vous permettre de voyager plus léger tout en ayant toujours les informations essentielles dans votre sac. Sur Internet, les forums de voyages sont de très bons endroits pour échanger et rencontrer des gens avec des informations pertinentes et des préoccupations similaires aux nôtres. Les blogues de voyages écrits par des voyageurs peuvent nous donner un bon aperçu d’itinéraire possible, choses à voir, à ne pas voir tout en nous donnant l’opportunité d’échanger avec son créateur sur son expérience. Le site Lonely  Planet et de Travel Channel offre une vaste mine d’information qu’on peut consulter tout au long de son périple. Allez consulter Google et poser vos questions peu de ceux-ci resteront sans réponse.

  7. Achetez un billet d’avion ou un forfait? À moins que vous disposiez de peu de temps et de beaucoup d’argent, les forfaits sont à éviter. On doit acheter son billet d’avion seul et planifier son itinéraire soi-même. Tant qu’à  voyager aussi bien, le faire en toute liberté avec ses bons et ses mauvais côtés qui fait de notre voyage une expérience inoubliable qui nous appartient. Comparez les prix de billet d’avion des grands sites comme Expédia, Travelocity avec les agences de votre localité pour vous donner une idée de la moyenne des tarifs offerts dans la période de l’année que vous désirez voyager. La plupart des villes du monde possèdent un quartier chinois où l’on peut trouver des agences de voyages qui bénéficient de tarifs avantageux grâce à leur pouvoir d’achat. La plupart des asiatiques qui  résident dans votre ville vont régulièrement voir leur famille en orient et ils achètent toujours leur billet dans leur communauté. Informez-vous dans les épiceries et restaurants asiatiques, ils ont surement un bon tuyau pour vous.

  8. Quelle langue parle-t-on quand on veut vivre et comprendre la culture des habitants du pays que l’on visite? Il faut connaitre un peu sa langue officielle. Il est sûr qu’avec l’anglais vous trouverez presque toujours quelqu’un pour vous aider. En ajoutant un bonjour dans leur langue, vous démontrez votre intérêt à découvrir et votre ouverture d’esprit. Un petit effort de votre part vous ouvrira beaucoup de portes. Les prix de produits seront à la baisse, on vous offrira une tournée gratuite ou l’on vous invitera au mariage de leur fille.

  9. Quel vêtement doit-on apporter dans ses bagages? La plupart des t-shirts et pantalons que nous portons en Amérique et en Europe sont fabriqués en Asie du Sud-Est. Apporter quelques vêtements courts de préférence en matière naturelle ou synthétique sans remplir votre sac en entier. Ajouter quelques vêtements longs pour vous prémunir contre les moustiques le soir et la nuit. Des vêtements imperméables pour la saison des pluies peuvent aussi être achetés sur place. Les vêtements sont vendus à la moitié du prix de chez nous alors il vaut mieux encourager l’économie locale en cas de besoin vestimentaire. Laissez vos vêtements sexy et bikinis à la maison. Ils ne seront pas utiles et bienvenus par la tradition bouddhiste. Les bonnes chaussures ou les bonnes sandales sport sont dispendieuses et plus difficiles à trouver.

  10. Qu’apporter en Asie?
    Apportez le strict nécessaire, en Asie la simplicité volontaire est naturelle. Apporter votre ordinateur portable pour communiquer avec vos proches si vous en possédez un sinon vous pourrez visiter un des nombreux cafés Internet.
    N’apportez pas votre téléphone cellulaire à moins d’en posséder un muni d’une carte à puce interchangeable. Les téléphones portables asiatiques sont abordables et l’on peut avoir sa carte « sim » et son propre numéro de téléphone pour quelques dollars. Apportez votre appareil photo et autre électronique, car en Asie si l’offre de produit électronique est vaste, les prix sont dispendieux et il vaut mieux oublier la garantit ou l’échange. Assurez-vous que vos appareils électroniques fonctionnent sur le 220 volts ou procurez-vous un adaptateur électrique. N’oubliez pas vos prescriptions ou vos médicaments si vous en avez besoin pour vivre sans problème. Un répulsif à moustique et des préservatifs de votre choix peut vous aider à ne pas négliger leur utilisation et éviter les mauvaises surprises. Une bonne chose à apporter avec vous est des objets liés à votre terre d’origine lorsque vous aurez le mal du pays. De la musique ou de la nourriture non périssable bien de chez vous peut vous aider à passer à travers les moments où vous sentirez seul et loin de vos proches.


bobby Dennie

GetLostinAsia est édité par Bobby Dennie un canadien amoureux de l'Asie basé à Singapour qui couvre le terrain depuis 2007. visitez la page a propos GetLostinAsia is edited by Bobby Dennie a Canadian based in Singapore. I am a South East Asia travelling Junkie.I am writing and discovering asia since 2007.

More Posts - Website

Follow Me:
Google PlusFlickrYouTube

Related posts:

This post is also available in: Anglais

Facebook Comments